Lancer franc #10 – Les aiguilles de Camille

Rassurez-vous, même si ce lancer franc nécessite des aiguilles, les seules piques seront celles d’Agathe. C’est donc en douceur que Camille va broder autour de son nouveau centre d’intérêt : le tricot ! De la laine mérinos à l’angora en passant par le mohair ou le cachemire, il y a matière à vous parler de ce loisir créatif à la mode. Promis, pas de nœud ni de dédoublement de fil. Sinon, vous imaginez ? Ce serait le pompon !


Comme pour chaque lancer franc, les phrases en rouge sont les remarques de celle qui n’a pas écrit le match. Ici, ce sont les tacles d’Agathe !


De fil en aiguille

Le tricot, c’est une passion qui m’est tombée dessus un peu par hasard. Une aiguille qui tombe du ciel, ça a du faire mal ! C’est peut-être pour ça que tu fais du tricot, tu n’as plus toute ta tête ! On a toutes et tous déjà vu notre grand-mère tricoter. Ah, non, désolée, Camille ! Eh bien, enlevez-vous ce cliché de la tête. Le tricot, c’est tout sauf réservé aux personnes âgées : c’est tendance ! Oui, même toi Agathe, tu as des idées arrêtées sur le tricot : c’est bien dommage ! Ma mère fait du tricot depuis longtemps. Elle m’a déjà fait pas mal d’écharpes et même récemment un headband torsadé (c’est le jaune que vous avez pu voir sur notre compte Instagram). Lors de précédentes vacances dans le Sud, je lui ai parlé de mon envie d’apprendre et elle m’a tout de suite dégoté un cours de tricot. Montage des mailles, initiation au point mousse (c’est le point le plus facile, aussi appelé maille endroit), choix de la laine… Ça y est, tu m’as déjà perdue : si, en plus, il faut apprendre du vocabulaire complexe, ça demande de la réflexion et  on n’est plus du tout de la détente ! Les bases étaient posées. Il m’a quand même fallu plusieurs semaines avant de me lancer dans un vrai projet : le tricotage d’une écharpe ! Avant de me lancer, je voulais vraiment bien maîtriser le point mousse donc je tricotais seulement pour m’entraîner. C’est bien ce que je disais ! Pour cette première création, j’avais choisi un kit Wool and the Gang. Évidemment, c’est un kit réservé aux débutants. Je n’ai rencontré aucun problème pour le réaliser. Écharpe réussie avec succès ! Depuis, j’ai fait plusieurs headbands, un pour Agathe et même un pour l’une d’entre vous (Marie, une matcheuse de Lille qui était la première à m’en demander un). Tu en as même fait un pour moi ! Et je l’adore ! J’ai aussi testé la dernière tendance à la mode lors d’un atelier avec Bergère de France : le arm knitting. J’y ai découvert cette technique qui consiste à tricoter avec ses bras de la pelote XXL. Vraiment sympa et original ! Et puis, le rendu est hyper douillet ! Sauf que tu ne la portes pas, cette écharpe : elle est trop petite pour toi ! Du temps perdu ! 

Mon panier tricot : si joli dans mon salon !
Deux petits headbands fait au point mousse.

 

La laine XXL à gauche est la laine Waouh Wool de Bergère de France.

Les avantages du tricot :

  • Ça détend ! La tricothérapie, ce n’est pas un mot que je viens d’inventer. Beaucoup de personnes expliquent que le tricot est reposant et se rapproche de la méditation. Sauf que la méditation ne requiert aucune compétence ni outil ! Bien plus accessible ! Oui, lorsque l’on manipule des aiguilles en bambou et qu’on se concentre sur les points, on diminue son stress et on laisse aller sa créativité. Ça occupe l’esprit de manière positive !
  • Devant la télé, on lâche son portable et on s’occupe plutôt les mains avec les aiguilles et une pelote sur les genoux. Je vous jure, j’adore tricoter en regardant un programme léger ou même un épisode de série. J’essaye justement d’enlever mon portable de mes mains… ! Sauf que tu ne peux pas tricoter et te concentrer sur ce que tu regardes en même temps ! 
  • Quelle fierté de créer quelque chose ! Oui, j’étais fière de vous présenter mon headband bordeaux sur mon look de l’hiver (le match est ici).

Mes futurs objectifs tricot :

  • Apprendre de nouveaux points. Le point envers est le prochain (aussi appelé point jersey) ! J’avais acheté un kit Woolkiss au salon Créations & Savoir-Faire en novembre dernier, à Paris. Ce kit est justement idéal pour se lancer dans le point envers.
  • Faire un bonnet ou une autre création. Si vous avez des modèles faciles à réaliser, je prends !
  • Pourquoi ne pas initier Agathe au tricot ? Ou même certaines d’entre vous ! Je pense que ce sera plus facile avec vous. Agathe est #toobusy ! Elle s’était pourtant prise au jeu de notre brunch tricot au salon de thé parisien L’OisiveThé ! Rien à voir avec le fait d’être busy (tu l’es plus que moi !). C’est surtout que j’ai essayé et que je n’aime pas spécialement… Je pense même  à vous proposer un nouvel atelier tricot ! Vous en pensez quoi ?

    Notre rencontre matcheuses à L’Oisivethé.

Agathe, dans ton tacle, ne tire pas trop sur le fil. Ce lancer franc, en plus d’être doux, tient aussi chaud. Alors, si tu as besoin de réconfort avec ce froid glacial et la neige qui tombe, le tricot est l’activité idéale. Tu pourras même l’accompagner d’une tasse de thé, toi qui en raffoles !


Le tacle d’Agathe

Je ne vais pas passer par quatre chemins : le tricot, ça ne me tente pas du tout. Et puis, tu n’as pas réussi à me faire changer d’avis, Camille ! Dans ton lancer franc, tu te la joues prof de tricot et ce n’est pas vraiment crédible (désolée mais, malgré tes belles réalisations, tu es encore débutante !). Résultat : tu m’as perdue dès la première explication. J’ai certes apprécié ton initiation à L’Oisivethé et je me suis rendu compte que le tricot était une activité ouverte à tous. Pour autant, je n’en vois pas l’intérêt. Tu parles de détente, ok, mais je préfère de loin la méditation ou le yoga, c’est bien moins coûteux. Regarde tout ce que le tricot nécessite : des aiguilles, de la laine et un livre (à minima). Et c’est sans compter sur le temps qu’il faut passer à s’initier : tutos, ateliers et autres salons… Et la surconsommation alors, tu y as pensé, toi qui prônes la mode éco-responsable ? Une fois tes créations réalisées, tu vas en faire quoi de tous ces écharpes, headbands et autres bonnets ? Tu as déjà bien assez d’accessoires dans ton armoire. Choisis plutôt d’en faire uniquement quand tu as un réel besoin, la planète t’en remerciera. Et ta culture aussi – si tu remplaces cette activité de mamie par une un peu plus intellectuelle. Eh oui, n’oublie pas qui tu es… Journaliste (et pas tricoteuse) ! Ton lancer franc qui ne tenait qu’à un fil vient de te lâcher. Pas si résistante que ça, ta laine… Tu as dû louper une maille !


#26 Jeu-concours #2filles1matchXWoolandthegang

Le lancer franc de Camille vous a donné envie de tricoter ?! Le jeu-concours du mois de février est pour vous…

À gagner : un kit Wool and the Gang pour débutants. C’est le kit Lil’ Foxy Roxy d’une valeur de 44,50 € : celui-ci. Il s’agit d’un des best-sellers de la marque. Le gagnant choisira la couleur qu’il veut (parmi plus de 40 disponibles).

Pourquoi Wool and the Gang ?

C’est une marque plutôt connue dans le monde du tricot. Elle a été lancée en 2008 par deux anglaises qui voulaient se concentrer sur des kits de laine éthiques. Le mot d’ordre de Wool and the Gang : #madeunique pour rétablir le tricot en tant que mode responsable. À l’intérieur de chaque kit, tout le matériel nécessaire (pelotes de laine + aiguilles) et les explications pour réaliser votre ouvrage.

Camille avait choisi Wool and the Gang pour se lancer dans le tricot. Elle a aussi testé le kit qui est en jeu. Vous allez pouvoir réaliser une écharpe plutôt épaisse et bien chaude. Les aiguilles sont plutôt grosses (numéro 15), ce qui facilite la confection des mailles. En bref, un kit facile à réaliser et idéal pour commencer ou s’amuser !

Petit focus sur la laine de ce kit : la Crazy Sexy Wool. Elle est 100 % naturelle et produite au Pérou. Elle vient de moutons élevés dans des petites fermes sur les hauts plateaux péruviens (ça fait rêver, hein ?). C’est une laine mèche très douce. Comme toute laine mèche, elle évolue et peut faire des bouloches. D’ailleurs, la laine de Wool and the Gang est vegan et c’est aussi ce qui nous a plu ! La marque sélectionne des laines éthiques et respectueuses des animaux. La laine est donc moins transformée et moins bien protégée. À vous d’en prendre soin !

Comment participer ?

Fin du jeu : vendredi 16 février à midi.

Nous dévoilerons le nom des gagnants sur ce match et sur nos réseaux sociaux.
Merci à Wool and the Gang et surtout à Léa pour cette collab’ tricotée.


Résultats

Bravo Corine !! Tu remportes le kit Lil’ Foxy Roxy de Wool and the Gang !! À toi les soirées tricot ! On a hâte de voir ta belle écharpe terminée.

24 Comment

  1. Mendy says: Répondre

    Alala…le tricot. Il y a bien longtemps que je n’ai pas pris le temps d’en faire. Comme toi, je tricotais devant des programmes légers ou en écoutant de la musique, un vrai plaisir. Je faisais des bonnets et quelques écharpes. À force de te voir en mode tricot, ça me donne envie de m’y remettre !
    Je tente ma chance pour le kit

  2. Corine says: Répondre

    A moi convaincu par Camille sans souci. Jamais pris le temps d’apprendre mais j’adorerai pouvoir faire moi-meme mes accessoires .
    Mon instagram coco0844

  3. Cathy says: Répondre

    Toujours un plaisir de lire vos articles dans votre blog les filles
    Moi perso j’ai eu tricoté des écharpes mais jamais plus pourtant ma mére est Super tricoteuse à croire qu’elle m’a pas donné son don ni à ma soeur LOL
    Ma couleur préférée étant le noir ben … pourquoi pas une petite ou grande écharpe rose poudrée
    BOn tricotage camille
    BisOus

  4. stephan says: Répondre

    Si old fashion, ça revient de plus en plus et ça donne envie de s’y mettre !!
    Merci pour ce concours !!

  5. Sabine Maldague says: Répondre

    Je tente ma chance pour ce super kit ! Ça fait tellement longtemps que je dis que je vais me mettre au tricot !

  6. HAGER says: Répondre

    Ah… Le tricot, c’est juste un moment de relaxation….de la tricothérapie !!! Donc on ne sait jamais, peut-être que j’aurais le plaisir de tricoter zen…Merci en tout cas pour cet article les tricopines.

  7. Lison says: Répondre

    Bonne présentation de Camille sur les débuts au tricot et cette bonne marque de kits. Le bémol: réponse agressive après douceur et de cocoon !
    Hâte de commencer ma première grosse écharpe!

  8. maïté says: Répondre

    le tricot est ma thérapie…. pour le patience & la concentration

  9. Julie says: Répondre

    Bel article qui traite bien de l’effet détente du tricot 🙂 et du plaisir de se faire et d’offrir du fait par ses petites

  10. Bonjour à vous deux. J’adorerais gagner ce kit. Pour l’instant, je tricote avec des tricotins. Mais j’ai vraiment envie de me lancer dans le tricot avec aiguilles. Se serait une bonne occasion. Cet article relate bien le fait que le tricot permet de se relaxer. J’adore.

  11. Leslie says: Répondre

    Moi je suis plutôt dans la team Camille – initiée au tricot il y a 1 an, je ne décroche plus ! J’adorerais pouvoir tricoter l’écharpe WATG surtout par ce temps si frisquet (quitte à avoir des activités de « vieille », autant utiliser des expressions désuètes 😉 )

  12. Charlotte Agnès says: Répondre

    Aah camille quelle bonne idée ! Je suis complètement d’accord avec toi, le tricot détend et il est utile, tout ce que tu produis tu peux le porter ou l’offrir.
    Je tente volontiers ma chance aussi !!

  13. San says: Répondre

    Le tricot est à la mode, fait appel à la créativité. Le tricot, ça détend et c’est peu coûteux :
    – Une écharpe va nous occuper plusieurs soirs sauf pour les accros qui le terminent en 1 soir.
    – Quand on veut rester au chaud, devant une série et un bon thé chaud. Le yoga, ça détend aussi mais faut trouver une salle où le pratiquer.
    – On peut grâce au tricot préparer des petites réalisations à offrir (noeud papillon, écharpe, mitaines, bonnet, pull).
    – WATG est une marque éco-responsable. Ils produisent de la laine recyclée.
    – Avoir le cerveau sur pause de temps en temps permet de mieux profiter de la vie.
    Je suis donc tout à fait d’accord avec Camille 🙂 et je tente aussi ma chance pour gagner ce kit 🙂

  14. Pour une fois que je ne suis pas team Agathe mais team Camille ! Le tricot c’est trop cool ! Évidemment que je participe a ce concours !
    D’ailleurs agathe je suis sure que tu trouverais trop belle mon echarpe homemade que j’ai depuis 2 ans :p et toc.
    Fiona.monaca@gmail.com

  15. Lola F says: Répondre

    Camille c’est toi qui m’a fait découvrir le tricot, qui m’a même appris les premiers points et depuis… Je suis accro! Tellement cool de se faire ce que l’on veut, dans la couleur qu’on veut et de recevoir des compliments ! Alors merci encore et #teamtricot c’est clair

  16. Sevperruche says: Répondre

    Quelle belle idée ce concours !!! Merci les filles ! Découvrir le tricot avec une gamme vegan en plus, j’adore l’idée ! Camille tu m’as convaincu ! Je tente ma chance pour ce kit !!! Bonne chance à toutes

  17. Kloé says: Répondre

    Belle description Camille et tant mieux si tu as trouvé une petite passion qui te plait et te détend 🙂 Pour autant je suis plutôt de l’avis d’Agathe, ça engendre trop de matériels et de petites contraintes pour me lancer là dedans…
    Bisous les filles et à très vite 😉

  18. arnal says: Répondre

    bonjour,

    superbe article allez je me lance et tente ma chance
    je like les pages demandées
    https://www.instagram.com/coxygold/
    https://www.facebook.com/coxy.gold
    Pour le moment je suis pire que débutante mais j’ai réussi avec le crochet, mais jamais le tricot ! alors je tente ma chance pour ce lancer
    merci et bonne chance à toutes

  19. cristellina says: Répondre

    Coucou,
    Je suis bien d’accord avec toi, Camille, le tricot, ça détend un max.
    Le niveau débutant, c’est très bien pour moi. Je me contente d’enchaîner les mailles juste pour le plaisir de tricoter et de me relaxer.
    Les pages FB sont likées (christelle bertrand) et j’ai partagé avec le # https://www.facebook.com/christelle.bertrand.1612/posts/2015856901959991?pnref=story
    Je croise les doigts. Bonne soirée.

  20. Koalataga says: Répondre

    Moi j’ai hyper envie d’apprendre à une époque je savais faire le point mousse mais il y a bien longtemps et pourquoi vendrait pas tes créations sur etsy ?

  21. Cool je participe ! Clio.Quilichini@hotmail.fr
    J’ai beaucoup aimé la présentation générale de l’article et les petites tacles d Agathe haha mais je dois dire que le petit passe temps de Camille est bien sympa ca permet de lâcher le tel et aussi de réaliser de belles créations de temps en temps (on pense à l’écologie là )

  22. Fanny (fanny.cptr) says: Répondre

    Je viens tout juste de débuter le tricot et on y prend vite goût 🙂
    Camille je te rejoins, même si en tant que débutante il faut se concentrer, bizarrement cette activité me détend ….
    Je ne suis pas douée pour les activités manuelles mais là j’y arrive et surtout je m’y tiens.

    J’espère donc gagner ce kit !!!!!

  23. Mais le tricot c’est la vie Agathe !! Tu n’imagines pas à quel point ça détend et ça te permet d’y voir plus clair lorsque tout se complique !!
    Par contre, je reconnais que cela demande quand même du temps pour créer une pièce, ce qui n’est pas toujours aisé (#girlbossauplanningbientropchargé)…
    Une chose est sûre, la prochaine étape pour moi, c’est le « arm knitting », j’adorerai me faire un plaid !
    Et puis une fois n’est pas coutume, je vais croiser les doigts bien fort pour ce kit Wool & the Gang sur lequel je lorgne depuis quelques temps

    Plein de bisous les filles et à très vite pour une nouvelle session brunch à l’Oisivethé !!

    M. (@manonlidm)

  24. J’ai testé a plusieurs reprises le tricot, mais c’est vraiment pas mon truc !
    J’arrive pas à compter et en même temps faire les mouvements ! Je crois que je ne suis pas habille ou pas patiente…

Laisser un commentaire