Banc d’essai #8 – On a échangé nos villes

Vous savez qu’on aime les défis, n’est-ce pas ? Eh bien, cet hiver, on a décidé d’échanger nos villes le temps d’une journée. Ça donne Camille à Paris et Agathe à Soissons. Un banc d’essai un peu spécial dans lequel on s’est retrouvées seules (ou presque), à l’aventure d’un quartier ou d’une ville.

Camille en excursion dans un quartier de Paris

Je sais bien qu’en seulement 24 heures, il est impossible de visiter toute la capitale ! Pour cette journée test, Agathe m’a concocté un programme dans le 5ème arrondissement : le quartier Mouffetard. Je ne le connaissais absolument pas. Un très bon point pour commencer, Agathe ! J’aurai râlé si tu m’avais obligé à refaire la tour Eiffel, l’Arc de Triomphe ou monter en haut de Montmartre : c’est du vu et revu. Oui, je connais déjà le Paris touristique. À toi de me montrer un nouvel aspect…

Arrivée à la gare du Nord à Paris. Jusque-là, c’est familier. J’ai l’habitude de prendre le train régulièrement et de passer par cette gare. Ticket de métro en poche, direction la ligne 5. Changement à la station Place d’Italie pour la ligne 7. Ahhh les transports parisiens… C’est bondé et c’est long ! À Soissons, au moins, tu fais tout à pied, ce qui permet de rentabiliser à fond la visite de la ville. Allez, revenons au métro. Arrêt définitif place Monge. Me voilà dans le 5ème arrondissement ! Ma balade peut commencer.

Je commence la matinée par la visite de la Grande Galerie de l’Evolution au Musée d’Histoire naturelle. J’ai été épatée par le lieu. La galerie est sublime : un grand hall, trois étages et une verrière immense. J’ai adoré les animaux de la savane et ceux de la mer mais il y a vraiment trop de spécimens (7 000 en tout). Perso, j’ai lâché au bout d’un moment. Les animaux empaillés, ça va un peu. Mais pendant trois heures, ça donne le tournis.

Le lieu est immense (je pense que ça se voit bien sur cette photo !).

Je file ensuite faire un tour aux grandes serres du Jardin des Plantes. Ambiance très hivernale mais aussi tropicale. Je fais un petit tour sans trop m’y attarder. L’air est assez humide. Et, puis, ça doit être plus agréable en été !

Les grandes serres se trouvent juste derrière le musée d’Histoire naturelle.

Il est déjà 13h… J’ai faim ! Agathe m’a donné une adresse pour déjeuner : Aux Cerises de Lutèce. J’ai adoré l’endroit et je me suis régalée. C’est une boutique concept-store de créateurs où trois tables sont installées dans un coin. C’est du fait maison à prix raisonnable (11 € la salade au chèvre chaud et compotée de figues) et les gérants sont adorables ! Par contre, il y a tellement d’objets partout, qu’on ne sait pas où donner de la tête !

Après le dessert, direction le salon de thé de la Grande Mosquée de Paris pour une courte pause détente. C’est superbe comme endroit ! Un vrai havre de paix qui nous propulse directement en Orient ! Moi qui préfère le café au thé, j’avoue avoir apprécié le thé à la menthe, bien chaud. Parfait en cette journée hivernale ! Agathe m’avait prévu une visite de la Grande Mosquée de Paris mais ce n’était pas possible car le vendredi c’est jour de fermeture. De toute façon, je n’étais pas très à l’aise à l’idée de m’introduire dans un tel lieu de culte…


La pause est finie et le thé aussi ! Il est 15h30 passé et je dois continuer ma visite du 5ème arrondissement. Pour le connaître de long en large, Agathe m’avait prévu une visite guidée en groupe. Mais je n’ai pas pu m’arranger pour être là le bon jour. On l’a remplacée par une visite guidée audio (très bon choix, Agathe ! C’est d’ailleurs ce que je t’ai programmé à Soissons). Je la télécharge sur mon portable pour 2 € (ce n’est pas gratuit, dommage, et ce n’est pas une appli non plus : plutôt des sons audioà télécharger sur son téléphone). Le départ se fait de la station de métro Censier-Daubenton. La visite est très historique et donne des anecdotes sur le quartier… Sauf que c’est clairement d’un autre temps car il faut presque tout imaginer ! Ça aurait été mieux avec le guide prévu par Agathe. Dommage pour moi, mauvais timing ! Pendant cette visite, j’en ai profité pour faire des pauses dans des petites boutiques de fringues (période de soldes oblige)… sans craquer. La balade dure deux bonnes heures (un peu long pour le contenu). Je finis par flâner autour de la place de la Contrescarpe. Elle est très mignonne. On se croirait dans un petit village ! Agathe, tu essaies de me rappeler Soissons et ses places à taille humaine ?

Bien équipée !
Aperçu de ma visite guidée audio.
Le bas de la rue Mouffetard. Elle est trop longue et escarpée pour la prendre en entier. Une jolie rue pavée qui n’est pas piétonne (même si les apparences sur cette photo sont trompeuses) !
On trouve même du street-art, rue Mouffetard.
La petite place de la Contrescarpe, très charmante en début de soirée.

Dernière étape de cette journée Mouffetarathon : l’apééééro ! Et ça se passe au Mayflower. Surprise : Agathe me rejoint dans ce bar-pub qui sert des bières belges. Je ne m’y attendais pas de la part d’Agathe. D’habitude, elle m’emmène plutôt dans des salons de thé ou des bars à cocktails ! Pour le coup, déguster une bière ensemble, ça relève presque de l’exploit. Moi, j’aime ça mais Agathe, pas tellement… Je ne peux que valider !

Le Mayflower est un bar international et jeune !
En plus, les bières sont vraiment pas chères (d’autant plus qu’on est à Paris !).

Verdict pour cette journée parisienne : 8/10

Les points positifs : le fait d’avoir découvert un nouveau quartier. Tout était accessible à pied. Une échelle humaine à Paris, je n’y aurais pas cru !
Les points négatifs : La pollution, les transports… Mais ça, c’est Paris ! Sinon, j’ai trouvé le programme d’Agathe un peu trop chargé. Je n’ai pas eu le temps de me poser plus longuement dans un endroit en particulier. Et puis, finalement, j’attendais plus de folies dans une ville de tous les possibles : ce sera sûrement pour une prochaine virée à Paris !


Agathe redécouvre Soissons

C’est par la journée la plus froide de l’hiver (- 5°C) en janvier, que je suis venue me « mettre dans la peau de Camille », profiter de 24h à Soissons. Je ne vous cache pas mon scepticisme quant à mon amusement ces prochaines heures d’autant plus que mes visites, je les ferai toute seule (Camille travaille !). Et puis, cela fait plus de trois ans que Camille y vit et que je lui rends visite alors je me demande si elle va réussir à me surprendre…

Arrivée à la gare de Soissons à 10h30 (en covoit)

À 11h, j’avais rendez-vous sur la place Fernand-Marquigny… J’ai directement été surprise par ce qui m’attendait.

L’appli téléchargée avec, en reflet, sur mon téléphone, la cathédrale de Soissons qui se situe tout juste derrière moi.

La journée débute par une visite de Soissons (c’est vrai que je n’avais jamais vraiment bien fait le tour de la ville)… Guidée par une appli – que je télécharge, donc. Elle fait un peu vieillotte et semble limitée dans ses fonctionnalités mais puisque j’adore les visites de ville, je me laisse porter, équipée de mes gants, ma grosse veste et mon bonnet. La promesse : le tour de la ville en 1h30. Par ce froid et avec les photos que j’ai prises, j’ai mis environ 1h45 à relier les points de l’appli dans l’ordre qui me plaisait (pas très logique leur proposition qui fait revenir sur ses pas !). J’en ai appris plus sur : l’origine du vase, le monument aux morts, la cathédrale Saint-Gervais, l’Art Déco à Soissons et le commerce, l’Abbaye Saint-Jean-des-Vignes, les bords de l’Aisne, l’Hôtel de Ville et l’abbaye Saint-Léger.

Ci-dessus et ici la cathédrale Saint-Gervais Saint-Protais de Soissons (WTF ce nom ? lol) avec… Une seule tour car plus d’argent pour construire la seconde ! Et la rosace toute abîmée à cause des intempéries du mois de janvier. D’ailleurs, je n’ai pas pu entrer !
La jolie architecture Art Déco que l’on peut retrouver sur certaines façades de la ville.
Ici, le premier grand commerce de Soissons, anciennement le Palais du vêtement… Actuellement Eurodif !
Sous le charme dans cette partie rénovée de l’abbaye !
Depuis les bords de l’Aisne, vue sur l’autre rive de Soissons, où je ne suis jamais allée.
C’est parti pour une balade le long des quais !
Dernière abbaye pour la route : Saint-Léger.
C’est grandiose !

Mon avis : ce tour de Soissons m’a fait réaliser que je n’avais jamais vraiment visité la ville et qu’elle mériterait d’être découverte en été (les quais sont plutôt agréables, les parcs aussi). J’ai appris beaucoup sur l’Histoire de la ville (j’adore ça !) : le vase de Soissons (il n’a jamais été retrouvé = fake ?), les haricots, le commerce, la première ville à être labellisée d’art de d’histoire dans l’Aisne… Et les abbayes ! Elles sont trèèèès (trop ?) nombreuses à Soissons. Mais celle de Saint-Jean-des-Vignes vaut vraiment le détour. Dommage que l’appli fasse l’impasse sur la Bourse aux Grains, la place de la République et la halle du marché…

Sur l’appli en elle-même, je suis bien moins séduite et recommande une visite guidée en groupe : bugs récurrents, quand on sort de l’appli, l’audio s’arrête et, pour le relancer, il faut retrouver manuellement où on en était… Attention aussi à la mise en veille qui stoppe tout !

13h15 : pause déjeuner bien méritée chez Mj’s Cakes

Cela fait plusieurs mois que j’entends parler de ce lieu un peu à l’américaine qui sert des bagels, cakes, salades et autres soupes. Je suis curieuse… Et pourtant pas forcément enchantée dès l’entrée (la déco manque un peu de cachet). Heureusement, l’accueil est au top et le repas délicieux ! Le bagel et la soupe (très copieux) me sont revenus à seulement 7,50 €. Super rapport qualité/prix dans une ambiance jeune, j’ai aimé !

L’intérieur de chez MJ’s Cakes (avec Camille assise à droite hihi).
Au moment où les bagels sont arrivés, la soupe était déjà dévorée… Oups !

15h : à moi le shopping !

Pas le temps de chômer, un après-midi shopping m’attend. J’avoue avoir été un peu déçue de cette activité à la découverte du programme. C’est un peu facile et ça n’a rien à voir avec Soissons… En plus, je connais déjà ! Mais Camille sait qu’il n’en faut pas plus pour me motiver : après une mini sieste récupératrice chez elle et un tour dans le jardin du Ch’tiot cadet, en bas de chez elle, je rejoins la rue Saint-Martin et ses quelques grandes enseignes (dommage, pas de H&M ni de Mango, Zara, Kiko…) pour faire les soldes : Camaïeu, Sephora, Promod, Etam, Monoprix, Eurodif… Et quelques boutiques indépendantes et sympa : La boutique du coiffeur, Côté dressing, Citadines.

Mon avis : j’adore faire les magasins à Soissons car on trouve l’essentiel dans une seule rue – même s’il n’y a pas tout. Et, comme j’y vais souvent en semaine, forcément, il n’y a personne ! D’ailleurs, j’ai dépensé environ 100 € ce jour-là (eh oui !). En revanche, cette rue principale n’est pas piétonne donc pas forcément agréable (on vient quand même ici pour s’éloigner des tracas de la ville !) et, le lundi, beaucoup de boutiques sont fermées !

La rue Saint-Martin, celle des magasins. Jolie… Et très fréquentée par les voitures !

(Entre temps…) Pause café au Clovis

Elle est obligatoire par ce froid ! Je découvre en plus une jolie brasserie (qui me ferait presque penser à Paris : les copieurs !)… Où les consommations sont bonnes et pas chères. Pour le coup, j’ai pris une noisette pour le côté café que Camille aime tant ! Le tout dans un repaire des Soissonnais : immersion d’époque garantie !

Indispensable la pause café au Clovis pour se réchauffer !

18h30 : l’apéro au pub Havana !

Hmm, hmm… Un pub… Pour moi qui n’aime pas les bières ? On y va quand même. D’ailleurs, j’ai été surprise par l’ambiance – jeune et sympa – et le joli cadre… Mais pas que ! C’est bien ici que j’ai goûté ET aimé ma première bière : la Kasteel Red (à la cerise). Pour ça, je te dis bravo, Camille. Ça clôture bien ma journée à Soissons !

Verdict : un petit 7/10 dévalorisé par le choix de l’après-midi shopping… Et la galère de l’application choisie pour la visite de la ville.

Les points positifs : découvrir cette ville que je connaissais finalement peu, son Histoire, son potentiel (je vous conseille de la découvrir dans le cadre d’un week-end au grand air dans la région et aux beaux jours). Je me suis rendue compte aussi que Soissons pouvait être une ville où l’on trouve tout pour bien y vivre et au calme (mais toujours pas pour moi !).

Les points négatifs : le côté shopping du programme ; dommage, aussi, je n’ai pas eu le temps de découvrir le parc Saint-Pierre (trop excentré et déjà beaucoup de marche !). Mon avis sur Soissons : ce n’est pas non plus une ville incontournable. Je la trouve triste dans ses couleurs, son architecture aussi…. Et puis, elle ne bouge pas spécialement et n’est pas très jeune… Et pas très piétonne non plus – moi qui ait l’habitude des balades dans les grandes villes aménagées pour !


Et vous ?

Laquelle de ces deux immersions vous tente le plus ?

8 Comment

  1. Kloé says: Répondre

    Super originale et sympa cette idée de banc d’essai les filles, je valide totalement 😉

    Bon alors… Vu que je vis à Paris (et pas si loin du 5ème en plus!), je dirais Soissons pour la visite. Mais, le programme prévu par Agathe semblait beaucoup plus attrayant !

    Donc, je vous félicite toutes les deux 😀 Bisous les filles !

    1. 2filles1match says: Répondre

      *Camille*
      Yes, merci Kloé ! Je te conseille vraiment de faire un petit tour au grand air à Soissons. Paris, tu connais presque par coeur hahaha ! Après forcément, il y a plus d’activités à faire sur Paris d’où le programme plus élaboré d’Agathe 😉

  2. Gwladys.Petit says: Répondre

    Ah ah pour ma part, j’ai toujours vécue à Soissons (enfin chez mes parents car en 6 ans j’ai fais Amiens, Nîmes et Lille) et j’adore l’histoire de la Première Capitale de la Gaule, grenier de Paris, petite ville paumée de Picardie x) J’aime m’y promener pour découvrir des détails d’architecture (études d’arts bonjour ^^’) et me retrouver dans cette « petite » ville. J’ai encore l’impression que beaucoup de détails m’échappent encore et je ne m’en lasse pas pour ça (mais certainement aussi car je n’y habite plus que via mes parents (qu’il fait bon de rentrer chez soi!!!)) Sinon pour finir mon pavé, j’ai préféré Amiens comme ville pour son archi, son histoire, son ambiance, puis Nîmes pour ses richesses archéologiques et Lille bâ… Je cherche toujours… Car à visiter je veux bien mais y vivre… Pas moyen, j’accroche pas… Pour Paris, étant une bonne campagnarde, y vivre me paraît trop compliqué (Et cher!!!) pour « ce que c’est  » XD
    Allez, j’arrête la!
    PS: très bon choix MJ’S Cake 😉

    1. 2filles1match says: Répondre

      *Camille*
      Heyyyy Gwladys, si je comprends bien, tu choisis Soissons dans ce match ? C’est cool, tu connais bien ! Je suis allée une fois à Amiens, j’avais beaucoup aimé ! J’ai hâte d’y retourner car je n’avais pas eu le temps de tout faire. Nîmes, j’adore !! J’y vais souvent ! Et Lille, j’aime aussi, très riche culturellement mais c’est vrai qu’il fait très froid aussi hahaha !
      PS : oui c’est super chouette MJ’S Cake, j’aime beaucoup leurs bagels !

  3. l immersion parisienne m aurait bien tentéee en plus 1 quartier le 5e que je ne connais pas

    1. 2filles1match says: Répondre

      *Agathe*
      Je te conseille de faire la journée que j’avais prévu pour Camille : tu vas adorer, Tania !! Merci pour ton point. Le 5e est vraiment un quartier à découvrir !! Et encore, je n’ai pas dit à Camille d’aller aux Arènes de Lutèce, pourtant, ça vaut le coup d’œil aussi 😉

  4. Hello les filles!
    Super ce banc d’essai j’adore l’idée!
    Pour Paris c’est exactement la ballade que je faisais quand des amis venaient me voir pour le week end !!! Je n’ai pas vécu dans le 5eme mais je trouve que cest une chouette ballade touriste un peu hors des sentiers battues..il y a le 9eme et le 13eme dans le genre aussi.
    Je rajoutais les arènes de Lutèce et pas de visite guidée.

    1. 2filles1match says: Répondre

      *Agathe*
      Génial, Lily !!! Très bon choix de balade pour tes amis ! J’espère qu’ils ont autant aimé que Camille. 🙂 Moi, j’adore ce quartier. J’y vais de temps en temps. Les Arènes de Lutèce, c’est super agréable l’été. Pas besoin d’aller dans le sud de la France pour être dans une ambiance d’arènes (je l’ai déjà dit à Camille ^^). Bisous bisous, et si tu as d’autres idées de balades parisiennes, je prends !

Laisser un commentaire