Souvenirs, souvenirs

En vacances, les 2filles1match sont indétrônables niveau photos. Clic, clic, clic… Ça n’arrête pas d’en prendre ! Mais, une fois rentré, on se retrouve avec des tonnes de photos à trier. Interdiction de les laisser à l’abandon sur un disque dur. Non, non, les nôtres se retrouvent dans des albums photos. Disposition, cadrage, couleur… On vous donne plein de conseils créatifs pour conserver et mettre en valeur vos jolis souvenirs de vacances. C’est le match papier versus numérique mais gare aux clichés !

Mettez-vous à la page avec Agathe

Photo 1

L’ère du numérique a débuté dans les années 2000. Et, avec elle, l’avènement de l’appareil photo numérique qui a lui-même provoqué une guerre des formats (lisez ce paragraphe sympa). Résultat : 16 ans plus tard, tout le monde ne voit plus que par le livre photo numérique (sauf Camille) ! Plus pratique à réaliser, plus accessible, moins cher et tout aussi créatif que ce bon vieil album photo papier.

Franchement, qui a le temps de consacrer autant de temps : au tri photo, à l’impression, au choix de l’album, au positionnement des photos, au collage et à la décoration de chaque page ? Le simple fait de les lister me fait écrire une phrase à rallonge… Non merci ! Pour faire ses albums, on n’a pas beaucoup de temps mais on veut quand même du quali. Alors on s’y met : direction les sites Internet !

Diapositive1

  • Vous avez le choix (même trop) alors optez pour celui dont les options vous plaisent le plus. Moi, j’ai testé Photobox (le site vous fait télécharger un logiciel sur votre ordinateur). Je préfère quand même Snapfish qui permet de réaliser son album directement en ligne (et avec une toute nouvelle interface en cours de préparation). En plus, même si les prix apparaissent exorbitants au moment de la constitution de votre album à 100 pages (ou plus), vous aurez toujours des codes promo (soit en vous abonnant à la news, soit en cherchant sur Internet). Mes créations à 80 € ne me reviennent qu’à 20 ou 30 €. J’aimerais bien savoir combien tu investis (oui, investis), Camille, dans chacun des tiens !
  • L’étape du tri est indispensable à la réalisation de tout album. Alors, courage ! Un conseil : faites-le dès votre retour de vacances pour gagner du temps et ne pas vous décourager. C’est ce que je fais depuis peu et ça change tout. En plus, ça donne l’impression de prolonger ses vacances !
  • Une fois les photos chargées sur le site, vous devez choisir la taille de votre album, ses finitions, son thème… A vous de jouer ! Vous pouvez faire tout ce qui vous passe par la tête et ajouter autant de pages que vous voulez. Toi, Camille, tu dois te cantonner au nombre de pages de ton album (il se peut même que tu ne le remplisses pas entièrement) ! En plus, si vous souhaitez gagner du temps, les logiciels des sites Internet vous suggèrent des mises en page toutes prêtes (pas besoin non plus de réfléchir à la taille de ses photos ou aux agrandissements). La dernière étape, ce sera la customisation : ajout de texte et/ou d’icônes et de dessins types scrapbooking. Et ce n’est pas plus cher, contrairement aux autocollants que Camille doit acheter (et c’est sans compter le temps passé aux recherches) !
  • Pour en arriver à cette étape et à la finalisation de vos 100 pages (c’est à peu près la taille de chacun de mes albums numériques), il vous faudra une bonne journée. Alors faites des pauses ! Cela vous permettra de prendre du recul sur votre création. Montrez votre travail à vos proches avant de finaliser l’achat : un regard extérieur est toujours intéressant. Encore un avantage du livre-photos : la possibilité de tester la disposition de chaque page. Après vos dernières retouches, profitez du meilleur moment : la visualisation et la validation de votre album. Faites bien attention au moindre détail et respectez les cadres de délimitation des pages sinon vos photos pourraient coupées. Eh oui, vous êtes prévenu !
  • Quelques clics plus tard, vous avez entré votre code promo et payé : il ne vous reste plus qu’à languir en attendant de recevoir votre album chez vous… Et à vous réjouir lorsque vous ouvrirez votre paquet. Si vos photos sont de bonne qualité, vous ne serez pas déçu du rendu (même si j’ai souvent intégré des photos prises de mon portable). Côté conservation des photos, encore un point pour le numérique. Le niveau de qualité ne baisse pas avec le temps. Je le constate avec mes premiers albums réalisés il y a quelques années. Et quel bonheur de découvrir ses souvenirs de vacances à l’ouverture du colis !

Photo 3

Alors, Camille, mets-toi à jour et actualise les jolies pages de tes albums photos (sur Internet) en testant l’ebook. Je dois justement en préparer un nouveau. Tu veux qu’on le fasse ensemble ?


L’album fait maison de Camille

DSC_9172

Oubliez tout de suite les albums photos préparés sur Internet. Je trouve ça impersonnel et ça manque cruellement de créativité. Désolée, Agathe, mais j’attaque fort ! Et je ne parle même pas de ces sites où l’on vous annonce : « créez votre livre photo personnalisé ». Perso, j’appelle ça tout sauf de la création. Selon moi, cette solution de facilité n’est pas la bonne. Votre album photos ne sera pas vraiment à votre image ni à celle de votre voyage. Vous ne pourrez pas faire tout ce que vous voulez comme par exemple coller les tickets de vos visites ou écrire à la main de petites anecdotes (ce que tu adores faire, Agathe !). Et puis, en passant par un site, le risque c’est de faire un album qui ressemble à celui du voisin alors que vous n’êtes pas parti en vacances avec lui. Et, ça, on ne veut surtout pas ! L’autre risque, en faisant votre album sur Internet, c’est de le terminer et de voir tout votre travail s’effacer en un clic (ça t’est peut-être déjà arrivé, Agathe). En tout cas, c’est une mésaventure qui ne m’arrivera pas ! Alors, même si c’est plus long à faire et plus cher, je vous conseille vivement d’opter pour la solution du « fait maison ». Vous serez encore plus fier/fière du résultat !

1ère étape :
On trie ses photos. Mais combien faut-il en garder ? Tout dépend de la durée de votre voyage et, surtout, de la qualité de vos photos. Forcément, si vous avez adoré votre séjour, vous allez en avoir beaucoup.

2ème étape :
On les imprime. Mais, attention, pas sur Internet ! Je bannis aussi Internet pour l’impression des photos ! Les prix sont très attractifs (souvent quelques centimes la photo) mais la qualité n’est pas toujours optimale ! Déjà, pour le papier mais aussi pour les couleurs.

J’ai deux options :

  • Soit je vais chez mon photographe préféré. Un bon plan pour les Axonais et surtout Soissonnais, c’est le Studio Guillaume (6 rue de Saint-Quentin, à Soissons). Vous ne payerez que 25 € les 100 photos et elles seront de très bonne qualité. Le photographe peut même arranger vos photos s’il manque de la luminosité. Je suis sûre que vous trouverez un photographe près de chez vous qui fait du bon boulot.
  • Soit je les imprime chez moi : j’’ai une mini imprimante photos à la maison, offerte lors d’un précédent Noël. C’est la Canon Selphy CP800. L’avantage, c’est que vous pouvez développer vos photos vous-mêmes en un rien de temps. Vous pouvez même imprimer une mosaïque de photos. Le seul bémol c’est qu’il faut régulièrement racheter des packs « cartouches + papiers impression » (ça s’use vite). Comptez une trentaine d’euros par pack. Je les achète chez Darty. Si cette imprimante vous intéresse, je vous la recommande : vous ne serez pas déçu(e).DSC_9233

3ème étape :
On choisit son album. Si vous avez beaucoup de photos, prenez un format assez grand. Si c’est plutôt le contraire, privilégiez un petit.
Pour mes albums, j’aime les choisir chez Zodio à Reims. L’avantage, c’est qu’ils vendent des albums photos vierges avec des pages entièrement noires. Vous trouverez tous les formats d’albums : des petits aux plus grands. Et, surtout, il y a toutes les couleurs pour les couvertures ! Pour mon album sur mon voyage à Venise, j’ai par exemple choisi un album bleu, en accord avec cette ville entourée d’eau !
Pour plus d’originalité, cherchez du côté des Galeries Lafayette, rayon papeterie. Une marque que j’adore, c’est Paperchase. Leurs albums sont sympas. Sur certains, on retrouve même un joli ruban pour fermer l’album.

4ème étape :
On place les photos et on les colle avec de petits adhésifs double-face. Avant de le faire, je vous conseille de « simuler » votre collage. Je place mes photos sur les pages sans les coller. Le but, c’est de voir si vous avez assez de photos pour remplir toutes les pages ou si, au contraire, vous en avez trop sélectionné. Il vous suffira d’ajuster en fonction du résultat (retirer des photos ou en ajouter).

5ème étape :
On décore les pages. Sur Internet, tu ne peux pas décorer ton album, Agathe. Tu peux peut-être mettre des bandeaux avec un texte ou quelques petits dessins pixélisés. C’est très limité et pas spécialement joli. Avec un album fait main, tu peux coller des stickers ! Tous les stickers que tu veux, même. Des feuilles déco, aussi, ou même les tickets souvenirs de tes visites, des cartes de restos ou encore tes billets d’avion.DSC_9185

Je vous recommande la marque Toga pour décorer vos albums. Vous trouverez tout un tas de stickers et de blocs de feuilles. J’aime beaucoup aussi Creavea, un site spécialisé dans les loisirs créatifs. J’ai déjà fait des commandes et je n’ai jamais été déçue.

Pour gagner du temps, vous pouvez bien sûr retrouver des kits scrapbooking tout prêts. J’ai un coup de cœur pour ceux des Ateliers de Karine. Karine est une professionnelle du scrapbooking. Elle se déplace partout en France (et même à l’étranger) pour donner des cours de scrap. Je n’ai pas encore eu la chance d’en faire mais qui sait, peut-être bientôt ! Tu viens quand dans l’Aisne, Karine ? Sur son site, il y a de jolis kits à vendre. Je trouve aussi de belles inspirations sur son compte Instagram ou sur sa page Facebook. Je vous conseille d’y jeter un œil si vous voulez vous lancer dans le monde du scrapbooking. On en devient vite accro !

DSC_9154
Mon dernier album en cours.

Voilà, votre album fait maison est terminé ! Avec le temps que vous y avez passé et tout l’amour que vous y avez mis, une chose est sûre, vous l’ouvrirez beaucoup plus souvent que si vous aviez choisi l’option numérique d’Agathe.


Et vous ?

Vous êtes plutôt album numérique ou scrapbooking ? Lequel vous donne le plus envie ? 

8 Comment

  1. Je n’avais jamais pris le temps de faire des albums photos, vous me donnez envie de m’y mettre !

    1. 2filles1match says: Répondre

      Nous sommes contentes d’avoir réussi à te motiver. Allez, maintenant, il faut s’y mettre 🙂 ! Alors, tu choisirais plutôt l’album numérique ou le scrapbooking ?

  2. MTC says: Répondre

    Camille tu m’as également donné l’envie de confectionner mon premier album
    Alors oui pour la créativité
    Bisous les filles

    1. 2filles1match says: Répondre

      C’est super, ça ! On attend de voir ton premier album scrapbooking, MTC. Tu nous enverras des photos. Bisous

  3. Depuis que nous sommes passer à l’appareil photo numérique, nous ne prenons plus le temps de faire développer nos photos… Mais votre très bel article m’a donne renvie de créer à nouveau des albums photos, histoire d’avoir toujours nos souvenirs à portée de main et joliment mis en scène.

    Comme vous l’aurez peut-être déjà deviné, j’opterai donc plutôt pour l’album fait à la main, plus personnel et créatif selon moi (désolé Agathe).

    Bisous et belle journée à vous,

    Alixe ~ A dreamy bird

    1. 2filles1match says: Répondre

      *Agathe*
      C’est tout à faire vrai, Alixe ! Voilà pourquoi on a fait cet article : pour nous motiver à actualiser les nôtres (on avait pris un peu de retard, surtout moi ^^) et pour redonner envie à tous les matcheurs & matcheuses de faire de même, peu importe la technique !
      Super pour tes albums faits main, n’hésite pas à nous les montrer (sur Insta ou autre), ça pourra ptet nous donner des idées pour nos prochains aussi !
      Un point pour Camille grâce à ton commentaire. N’hésite pas à en laisser d’autres !

      Bisous bisous et bonne semaine !

  4. p.delph says: Répondre

    Cette article m’a fait sourire parce que je me reconnais en Camille. Je m’efforce à me faire mes petits albums pour garder le maximum de souvenirs (ce qui n’a pas été le cas pendant mon enfance), et ce que j’adore c’est de remonter dans le temps en triant les photos. Par contre, je ne suis pas très douée pour faire ds jolies choses mais ça viendra surement un jour.

    1. 2filles1match says: Répondre

      *Agathe*
      Sympa de se reconnaître comme ça 🙂 Après, je garde tous mes souvenirs de vacances aussi et j’écris même un carnet de voyage à chaque destination que je fais pour pouvoir le mettre en parallèle avec l’album. Ca prend du temps mais c’est chouette 🙂
      Effectivement, quel bonheur de trier ses photos et de retomber sur certaines oubliées ! T’inquiète pas, moi non plus, je ne suis pas très manuelle mais lorsque je m’essaie au scrap, même si c’est basique, ça rend bien. Tu devrais essayer !

Laisser un commentaire