Match extérieur #1 – La Somme au fil des eaux

Le blog prendrait-il du galon ? Pour la première fois, nous avons été invitées pendant un week-end à découvrir un département : la Somme. Une sorte de voyage de presse à la mode influenceuse. Si, si ! Un trip qui nous a réservé de belles surprises d’autant plus que cela faisait un an (depuis Prague) que nous n’étions pas parties ensemble. La Somme, nous voilà !

(À l’occasion de ce premier voyage presse ou week-end blog, en Somme, on vous propose une nouvelle sous-catégorie de matchs : les « matchs extérieur » pour les identifier facilement. Ça valait bien cette mise en valeur, non ?! ^^). 


Pourquoi la Somme ?

S’il y a une destination attractive et proche de Paris (injustement) oubliée, c’est bien la Somme ! Agathe vous parlait déjà de sa baie dans ce match. Camille visait la concurrence. Ce n’est donc pas une destination à laquelle on pense d’emblée. Voilà pourquoi on voulait redécouvrir le département de manière originale. On a donc préparé avec Julie de Somme Tourisme notre plan de match : on allait découvrir la Somme à travers ses eaux – une activité en mer et une en rivière. Le tout, en étant insolite. Hors de question de vous parler de celles que vous connaissez déjà : observation de phoques, kayak et autres char à voile. Au programme, donc : du stand-up paddle en rivière VS du longe-côte en mer. Deux activités qu’on ne connaissait pas du tout ! On partait donc chacune sur une même base. Également sur notre road book (carnet de voyage) : passer par Amiens, la base nautique de Picquigny (et les marais de Samara à 5 min en voiture) et Fort-Mahon Plage. Exit Le Crotoy, Saint-Valéry-sur-Somme, le parc du Marquenterre… De beaux endroits auxquels l’on pense immédiatement en Somme mais qui ne sont pas « hors des sentiers battus ». Et, même si on connaissait nos activités à l’avance, on était loin de s’imaginer ce qu’elles nous réservaient. Notre week-end peut clairement se résumer en un mot : « surprenant ». Sur tous les plans, il n’en a pas manqué ! Nous qui voulions vous surprendre, nous voilà étonnées (l’arroseur arrosé… Et c’est peu dire quand on parle d’activités nautiques !). Bon, c’est pas tout mais il est temps de filer dans les eaux de la Somme : enfilez une combi et des chaussures aquatiques, la tenue de rigueur pour chacune des activités…

Mais avant, quelques photos pêle-mêle de notre week-end (vous en retrouvez aussi sur nos réseaux sociaux : Facebook et Instagram).


Le longe-côte en mer

Combien d’entre vous sont déjà perdus à la lecture du nom de l’activité ? Hahaha. On vous rassure : nous non plus on ne connaissait pas ! Si on décortique le terme, ça donne : longer la côte. À pied, en combi et avec des gants palmés ! Une sorte de rando aquatique en groupe. Si ça ce n’est pas une manière originale de découvrir les côtes, la faune et la flore marines de la Somme… Trêve de bavardage, l’activité commence : c’est parti pour 1h30 de marche et c’est Camille qui vous fait revivre ce moment !

Camille : Cassons les clichés tout de suite : avec Agathe, nous nous attendions à une activité pour « personnes âgées ». Si l’expression peut faire sourire  sachez qu’on est loin du cliché ! Ce sport a même été créé par un entraîneur d’aviron ! Il faut en avoir dans les jambes et les bras pour faire du longe-côte. En 1h30 de marche, nous avons parcouru quasiment 3 km. Le gros avantage d’être dans la mer (le niveau de l’eau doit se situer entre le nombril et la poitrine), c’est le nous ne sentons pas beaucoup l’effort. Et ça file droit : nous étions tous les uns derrière les autres, histoire d’avoir un rythme et de faire attention aux aléas des marées. Une chose que nous avons justement apprise avec Agathe lors de cette initiation, c’est qu’il ne faut jamais faire du longe-côte seul et sans guide : c’est hyper dangereux avec la mouvance du sable et l’évolution des vagues (on peut vite être surpris). D’ailleurs, grâce au longe-côte, j’ai mieux compris le phénomène des marées. Étant une fille du Sud, c’est quelque chose qui m’est totalement inconnu. Autre point positif de cette activité : le côté convivial. Nous étions une bonne cinquantaine à participer à la séance, de tous âges. Au départ, nous avons fait plusieurs groupes : des débutants jusqu’aux sprinteurs (ils ont fait 1 ou 2 km de plus que nous). Le longe-côte, ce n’est pas seulement marcher, c’est aussi échanger et parler avec les guides qui connaissent la région sur le bout des doigts. C’est aussi se donner rdv à la provjaine.seance (sauf pour nous, haha !). Et  quand, après une demi-heure de marche, on voit un phoque qui sort plusieurs fois la tête de l’eau à quelques mètres de nous et nous suit, ça en devient magique ! Oui, nous sommes bien au cœur de la Somme et on vit une vraie expérience humaine et sportive ! « Gare aux courbatures le lendemain », nous a-t-on prévenues en partant. Que nenni ! Ils ne connaissent pas les 2filles1match. On revient quand vous voulez le club de Longe-Côte Fort-Mahonnais ! 😉

Les jeudi et dimanche matin de 9h30 à 11h depuis le Club Eveil, base nautique de Fort-Mahon. 15 € la première sortie et 10 € les suivantes.


Le stand-up paddle en rivière

Le paddle, tout le monde en parle. Depuis quelques étés, c’est clairement l’activité aquatique en vogue. Mais combien d’entre vous ont déjà imaginé le transposer en rivière ? Il paraît que ça n’a rien à voir avec la pratique en mer. Dans tous les cas, on n’en avait jamais fait et ça branchait l’une de nous depuis pas mal de temps déjà. Ni une, ni deux, direction Picquigny, à 30 min à l’ouest d’Amiens, dans les terres et au cœur des jolis villages de la Somme pour une balade à la fraîche dans laquelle, cette fois-ci, Agathe mène la barque (ou plutôt la planche !).

Agathe : Et je ne savais pas du tout à quoi m’attendre. Ou, plutôt, je m’imaginais pagayer posément telle Pocahontas sur un plan d’eau plat et bien délimité. Loin de moi l’idée que l’activité pouvait être aussi surprenante et ludique ! J’ai donc tout découvert une fois sur place. Au programme de ces 1h30 : une boucle sur la Somme avec parcelles de rivière calme, exercices ludiques, plongeons et descentes de rapides. Fana de sensations, j’étais servie ! Même si cela avait de quoi stresser ma Camille qui n’avait presque plus le courage de se lancer sur la planche, en tout début de séance. Le petit groupe rassurant qu’on était lui a permis de reprendre confiance en elle. Heureusement car, au final, on a toutes les deux adoré l’activité. Pour les autres et moi, tenir debout a été assez facile. Seule Camille n’a pas réussi, mais elle y était presque ! Même si je ne suis pas spécialement agile, je tiens peut-être mon « aisance » du kayak, bien que la planche de paddle soit largement plus stable. On peut aussi beaucoup plus s’amuser : on alternait d’ailleurs entre passages assis, sur les genoux, debout ou même à faire des exercices pour tenir l’équilibre sur la planche (squats, pompes, roulades avant… C’était à qui aurait le plus d’imagination pour se challenger) ! On ne comptait pas le nombre de chutes dans l’eau, haha (une seule pour moi et zéro pour Camille). Un bon moyen de se rafraîchir dans une super ambiance de groupe et avec un prof très pédagogue. Le tout, dans le cadre très vert des marais qui m’a beaucoup rappelé ma balade dans les hortillonnages d’Amiens en 2016. Une belle manière de découvrir une partie de la faune (on a vu des hérons !) et de la flore de la région. Alors, forcément, après avoir « marché sur la Somme », maintenant, je n’ai plus qu’une envie : marcher sur la Méditerranée. Ça tombe bien, mes vacances ont commencé et il se peut même qu’à l’heure où ce match est publié, j’ai déjà testé.

20 € les 1h30 à la base nautique de Picquigny, horaires réguliers.


En bref !

Vous devez déjà le savoir : on est toutes les deux revenues ravies et nostalgiques de notre week-end « match en extérieur ». De vraies gamines après une colo ! Et c’est sans compter sur tous les à-côté (l’accueil privilégié que tous les partenaires nous ont réservé – Somme Tourisme, l’office de tourisme de Fort-Mahon Plage, de l’hôtel/restaurant La Terrasse et des bases nautiques de Picquigny et de Fort-Mahon…, les attentions particulières au dîner d’anniversaire d’Agathe, la chambre avec balcon et vue sur mer, les apéros et tournois de beach tennis…). On ne peut que vous conseiller le beau paradis accueillant de la Somme pour vos prochaines vacances ou escapades. Et nous, c’est quand qu’on revient ?


Et vous ?

Plutôt paddle en rivière ou longe-côte en mer ?


Nos bonnes adresses du week-end

Hébergement :

  • La Terrasse à Fort-Mahon Plage. Nous n’avons pas visité les autres hôtels de la ville mais celui-ci nous suffit. Sa situation est idéale, il est au bord de la plage. Nous avions même une chambre avec vue sur mer : magique avec le coucher de soleil et au réveil ! Côté confort, c’est simple mais efficace et il y a une baignoire et des WC séparés. Le + : les confitures de la région proposées au petit-déj !
    Prix de notre chambre double standard avec vue sur mer : 95 € la nuit en haute-saison.

Food :

  • Restaurant Le homard gourmand à Fort-Mahon Plage. C’était le restau de notre hôtel. Nous y avons mangé le samedi soir sur la base d’un menu spécial poisson concocté par le chef Jackie Masse : tartare de saumon, trio de homard, turbo à la crème safranée… On peut le dire : dans ce restau, il y a du niveau. Les produits sont principalement du territoire ou issus de circuits courts. Le + : la superbe vue sur la mer.
  • Restaurant : L’Usine à Amiens. Il est idéalement situé sur le quai Bélu, dans le quartier Saint-Leu. Bon rapport qualité-prix et une vue hyper agréable sur la Somme et la cathédrale. (Juste avant la publication du match, nous venons d’apprendre que le restaurant a brûlé… Un incendie. La réouverture est indéterminée.)

Bons plans :


Notre double partenariat : Somme Tourisme + Peugeot

Elle est bleue, elle brille de mille feux et la sensation que l’on a quand on y pénètre est des plus agréables. Il ne s’agit pas de la mer, en Somme, mais de la Peugeot 308 GT Line prêtée par la marque pour nous permettre de faire notre premier « match en extérieur » ! Vous l’avez peut-être vu sur nos réseaux sociaux (Facebook ou Instagram), elle était notre acolyte tout le week-end ! Après le prêt du vélo et de la trottinette, on est carrément monté en gamme ! Et on a beaucoup aimé la conduire. Les chevaux, on vous l’dit, elle en a sous le capot. Quelle souplesse de conduite et quel confort avec toutes les options (on en parle des sièges massants ?!! Agathe était aux anges !). Camille, elle, avait les yeux rivés vers le ciel avec le toit vitré. Ça nous change des voitures de nos parents (que l’on remercie !) auxquelles on a été habituées ^^. Mention spéciale aussi à l’ouverture automatique du véhicule lorsqu’il repère que la clé n’est pas loin (bien qu’elle soit au fin fond du sac à main) : hypeeeer pratique après les activités ! Pour remercier notre belle 308 bleu magnétique, nous avons improvisé un shooting photos en pleine campagne. Car, même si on n’a pas encore prévu de s’acheter une nouvelle voiture (ou une voiture tout court pour Agathe), il fallait bien en garder de beaux souvenirs. Ceci dit, après le test du vélo Peugeot, Camille a rapidement acheté le sien (elle en parlera sur les réseaux sociaux) ! Alors qui sait pour la voiture ? Une chose est sûre, nos partenariats, on les choisi avec le cœur et ils nous inspirent. Un énorme merci à Valérie et Aurélie de nous suivre dans toutes nos folles aventures ! À vous aussi, les matcheurs. Promis, la prochaine fois, on vous embarque !

Peugeot 308 GT Line, à partir de 28 600 €.

6 Comment

  1. Laublune says: Répondre

    Très belle article je suis une team picarde. C’est super de nous faire partager des endroits peut touristiques ! Et ce me donne envie de tester les deux activités !!!

    1. 2filles1match says: Répondre

      Ah super alors ! Dis-nous si tu as l’occasion d’en tester pour nous faire tes retours !
      On est contente que l’angle du match te plaise 😀

  2. Angelika says: Répondre

    Je dirais plutôt long côté en mer bien que je connaissais pas jusqu’à la mais rien que pour voir des phoques je suis prête à tenter ça avait l’air d’être un chouette wk entres filles en tout cas ♥️

    1. 2filles1match says: Répondre

      *Camille*
      Yeaaah, une première matcheuse dans ma team ! Même si les phoques ne sont pas garantis, c’est une très belle surprise 🙂
      Un beau week-end qui fait plaisir. On a hâte du prochain ! Et pourquoi pas un jour vous emmener 😀

  3. Tellement sympa cet article et c’est top que vous ayez pu faire ça les filles 😀
    Hyper chouette et original comme week-end 😉

    1. 2filles1match says: Répondre

      Oh merci Marine ! C’est cool que l’article t’ait plu 🙂 On te conseille vivement ce type de week-end et ces activités ! Des bisous !

Laisser un commentaire