Banc d’essai #4 – Fins gourmands

Quelques jours de retard pour notre rendez-vous du banc d’essai… Forcément, il a fallu le mijoter à bonne température. Une chose est sûre : vous n’allez pas être déçu de ce voyage culinaire. Oui, cette semaine, on régale vos papilles en leur faisant découvrir deux types de restau bien différents avec, comme point commun, une cuisine fraîche du marché. Sortez vos couverts, il va falloir trancher !

Etchebestez-vous avec Camille

6
Le comptoir typiquement brasserie et Philippe Etchebest qui veille au grain.

Oui, je suis fan des émissions culinaires ; oui, j’adore les grands chefs ; et, oui, j’aime aller dans de bons restaurants. Alors quand j’ai planifié mon week-end à Bordeaux (c’était pour le pont du 1er novembre), je n’ai pas résisté : j’ai réservé une table au restaurant Le Quatrième Mur de Philippe Etchebest.

Qui ne connaît pas ce chef ? Toi, Agathe ? Oh non… Je n’espère pas ! Coïncidence (ou non), Philippe Etchebest est né à Soissons, là où je vis. C’est un signe, moi je vous l’dis ! Il porte le col bleu-blanc-rouge de Meilleur ouvrier de France depuis 2000. J’aime son franc-parler dans Cauchemar en cuisine (même si parfois ça peut paraître too much, imaginez-vous à sa place face aux restaurateurs) et ses avis dans Top chef.

Agathe s’imagine peut-être qu’il faut réserver des mois à l’avance pour aller manger « chez lui ». Eh bien, non ! Les réservations se font par téléphone et seulement pour le mois en cours. Véridique : j’ai appelé autour 10 octobre et j’ai pu avoir une table pour le 28 octobre. C’est un très bon point, Philou !

Ce que j’ai adoré :

  • Le repas évidemment : délicieux ! Je vous détaille mon repas complet dans les légendes des photos. C’était très fin et gourmand. Le soir, le restaurant propose un menu unique avec entrée, plat et dessert pour 49 €. À chaque fois, il y a trois choix. C’est largement suffisant pour trouver son bonheur ! D’ailleurs, ils donnent tous envie et on se demande à quoi ça va ressembler dans l’assiette. Agathe, tu ne te perds pas avec le nombre de cuisines proposées sur ton marché ? Je t’imagine tourner et passer 10 ans à chercher ce que tu veux vraiment manger.
3
Mon entrée : mosaïque de truite fumée, lieu et thon mariné en gelée de dulse, cake à l’encre de seiche toastée, crème de Raifort et pomme Granny.
4
Mon plat : filet d’agneau poêlé, pommes de terre, shiitake et chou caramélisé en cromesquis, jus d’agneau miel/soja.
5
Mon dessert : crème légère fruits de la passion, gelée menthe fraîche, ganache montée chocolat blanc/coco, meringue italienne.
  • J’enchaîne donc sur le prix. 49 € (sans le vin) pour un repas complet chez un grand nom de la cuisine… À ce prix-là, perso, je fonce ! Vous hésitez encore ? 
  • Le lieu : le restaurant se trouve dans le Grand Théâtre de Bordeaux. Un endroit incroyable et étincelant dédié aux arts (parfait pour l’art culinaire). C’est plutôt bien joué ! Rien à voir avec le cadre du marché d’Agathe. C’est dehors, il fait froid et je n’imagine pas toutes les odeurs de bouffe…
7
Voici le Grand Théâtre de Bordeaux. Le Quatrième Mur se trouve sur la gauche, deuxième arcade.
  • Dans un tel lieu, la déco est importante. On retrouve dans la salle de restaurant le style très théâtral avec les immenses lustres et colonnes. Mais il y a aussi une touche ultra moderne avec deux sculptures (un gorille et un pingouin) à l’entrée du resto.
1
Le gorille rugit en haut du restaurant !
  • La qualité du service. Il n’y a pas de serveur attitré par table. Au niveau des plats, ça s’enchaîne très bien et très vite. On n’attend pas longtemps entre chaque assiette. Et j’ai une petite anecdote à vous raconter… J’avais pris une bouteille de vin rouge. À la première gorgée, ce n’était pas terrible. J’ai eu peur d’avoir mal choisi, j’ai donc demandé à une serveuse. Elle m’a tout de suite proposé de le goûter. Verdict, il était bouchonné. Une nouvelle bouteille du même vin est arrivée sur la table : il était bien meilleur ! Si ça vous arrive, n’hésitez pas en cas de doute.
  • La modernité ! Finie la carte des vins interminable, ici, ça se passe sur une tablette. Oui, vous avez bien lu, une tablette tactile. Une carte des vins interactive avec un tas d’infos sur le vigneron sans oublier les conseils de l’accord mets et vins avec le menu que l’on s’apprête à déguster. Le marché d’Agathe est tellement vieux que, niveau modernité, elle passe son tour.
2
Une tablette qui remplace une carte des vins : je n’ai jamais vu ça !
  • L’ambiance. Elle n’est pas « bon chic, bon genre » même si on se trouve dans le restaurant du chef Philippe Etchebest. C’est un restaurant qui vit avec ses clients ! D’ailleurs, le resto est « une brasserie chic et contemporaine » (phrase tirée du site Internet). Pour moi, la qualité frôle même le gastro.

Beaucoup de points positifs pour Le Quatrième Mur. Mais j’ai aussi relevé trois points négatifs :

  • Je viens de vous en parler : cette fameuse tablette. C’est ingénieux et original. Mais le problème c’est qu’il y a trop d’informations… Résultat, on s’y perd et on n’arrive pas à se décider. Finalement, l’avis d’un sommelier est la meilleure des solutions.
  • Philippe Etchebest n’était pas là… Dommage ! Au fond de moi, j’avais très envie de le rencontrer en chair et en os, de lui serrer une bonne poigne et de taper la pose à ses côtés. En même temps, un chef comme lui ne peut pas y être tous les jours.
  • C’était la première fois que je testais Le Quatrième Mur mais est-ce que j’y retournerai ? Pas sûre. Souvent, pour les restaurants de chefs connus, on n’y retourne pas une seconde fois. Ici, il y a forcément la distance car je ne vis pas à Bordeaux. Et, puis, si je programme d’autres week-ends sur Bordeaux, j’aurais envie de tester d’autres tables. Pourquoi pas celle juste en face, la brasserie de Gordon Ramsay (le chef britannique qui présente la version anglaise de Cauchemar en cuisine) ?

Bilan : 9/10 pour Le Quatrième Mur
J’ai passé un super moment. Je me suis régalée. Niveau rapport qualité/prix, pour moi, on ne peut pas mieux. Oui, Agathe, car c’est préparé par un grand chef. On ne peut pas en dire autant pour les cuistos de ton marché. Sur ce banc d’essai, tu as déjà perdu d’avance. Surtout que tu as déjà abordé ton concept de marché culinaire sur le blog. Souvenez-vous, elle parlait déjà d’un marché culinaire à Londres. J’ai du mal à savoir ce qu’elle va nous raconter de plus avec ce marché parisien.

Le Quatrième mur – 2, place de la Comédie – 33000 Bordeaux. Du lundi au dimanche de 8h à 23h.


L’atmosphère originelle du marché des Enfants Rouges avec Agathe

6
L’allée de l’entrée du Marché des Enfants Rouges entre stands de marché et terrasses de restau.

Pour ce banc d’essai, je vous emmène en direction du quartier très touristique du Marais à Paris. La raison ? Il regorge de lieux très charmants, moins connus et remplis de bonnes choses accessibles… Comme le marché des Enfants Rouges. C’est le plus vieux marché de Paris. Et toi, Camille, tu vas nous parler du plus vieux chef de Bordeaux ? D’ailleurs, il est soissonnais. Quel rapport avec la cuisine bordelaise ? Allons plutôt voir ce que recèle mon marché.

Une cantine gastro
J’ai découvert qu’au marché des Enfants Rouges, on y venait, au milieu de locaux, se balader, faire ses courses, déjeuner, dîner ou prendre un café. Et, ce, presque à toute heure puisqu’il est ouvert toute la journée (sauf le lundi). Ce qui est plus complexe dans le restaurant de Camille pour lequel il faudra respecter les horaires de chaque service. Et, puis, je la vois mal y faire ses courses et aller demander, dans les cuisines d’Etchebest : des légumes, du fromage, du vin, des fleurs ou du pain. On te regarderait bizarrement.

4
En déambulant dans le marché, on baverait presque devant les produits… Camille, elle, n’a pas cette chance.
2
Envie d’une pomme bio de la région ?

D’ailleurs, tu ne peux pas non plus choisir le type de cuisine que tu vas manger. Rien ne te garantis que ce qui sera à la carte à ce moment-là te plaira (et encore faut-il la décrypter !). C’est donc au petit bonheur la chance et, à 49 € le menu, perso, je ne tente pas. Au marché des Enfants Rouges, tu peux manger du couscous, libanais, asiatique, des galettes bretonnes préparées en sandwichs, des burgers, des antipastis et même de la cuisine vegan ! Le tout, à partir de produits des régions françaises… Et cuisiné sur place avec les produits du marché (of course). Il y a même un bistro rien que pour narguer le tien, Camille. Je suis sûre de trouver mon bonheur ! Les menus restent abordables : je n’ai pas vu de formule dépasser les 20 €. C’est bien parti.

Une addition peu salée

7
Le stand « Au Coin Bio » : simple et efficace.
9
Les plats sont préparés devant nous et conservés au chaud : on n’a plus qu’à choisir ce qui nous donne le plus envie.
8
Et que dire des délicieuses tartes maison ? Prune, pomme, myrtille, citron… Vous avez l’embarras du choix !

Le stand que jai choisi pour ma première venue, c’est « Au Coin Bio » qui propose des plats mettant les légumes en valeur souvent vegan (mais pas que !). Ce que j’ai aimé, c’est qu’on est un peu comme à la cantine. On fait la queue le long du comptoir en récupérant son plateau, ses couverts et son verre. Vous avez le choix entre des plats ou des menus comme le traditionnel poulet-frites (poulet fermier et frites fraîches) ou le menu « Enfants Rouges » : gratin ou quiche + galette + salade. C’est ce que j’ai choisi. Verdict : c’est simple, frais, léger. Un régal. En plus, j’ai découvert la galette de pommes de terre et j’ai adoré ! Le tout accompagné d’une boisson au gingembre préparée sur place (vous avez aussi des jus plus classiques, du cidre et du vin) pour un total de 17 €. En plus, tout est préparé devant nous et sans attendre entre les plats ! Rien à envier au restaurant de Camille si ce n’est la présentation (de la poudre aux yeux). Pour 32 € de plus, je m’en passe volontiers ! Venez plutôt me rejoindre sous la terrasse bâchée et chauffée (qui n’est pas le top du confort mais vu le cadre c’est plus que correct). Je suis déjà conquise ! Une serveuse adorable vous y installera sans les chichis du restau de Camille.

10
Plateau prêt, y a plus qu’à goûter…

Une ambiance streetfood

5
Ce stand est l’un des plus prisés !
3
Je suis venue un samedi à 13h et c’était déjà bien rempli !

L’ambiance à la bonne franquette, c’est ce que je préfère car on mange un bon repas tout en étant à l’aise. Un peu comme dans les marchés de Londres à Camden et de Barcelone – la Boqueria – que tu avais adorés, Camille ! Tu sais, ces endroits de streetfood où l’on s’assied au bar, en terrasse ou à une table de restau sans prétention ? L’ambiance du marché des Enfants Rouges est un peu la même en plus bobo et plus petit (dommage !).

Un lieu historique

1
La discrète et jolie entrée d’époque du marché des Enfants Rouges.

Je vous le disais en tout début de ma partie, c’est le plus vieux marché de Paris : il date de 1615 (il a été fermé et rénové plusieurs fois depuis). Sa fonction première était d’approvisionner le quartier du Marais (je me suis bien renseignée avant d’y aller !). Juste avant, se tenait au même endroit un orphelinat (d’où la grille d’entrée un peu atypique) dans lequel « les jeunes portaient un habit rouge en signe de charité » lit-on ici (d’où le nom de marché des Enfants Rouges). Alors, toi aussi, Camille, sois charitable envers nos matcheurs et arrête de leur proposer des restau trop chers. Pour le même budget, tu pourrais manger aux Enfants Rouges plusieurs fois dans la semaine (il y a une dizaine d’adresses) ! D’ailleurs, j’ai tellement été séduite que j’y retournerai, c’est sûr, pour tester d’autres sa saveurs ! 

Bon à savoir
Attention quand même en hiver, certaines tables ne sont pas si bien abritées du froid. En fait, le marché est partiellement couvert. Couvrez-vous bien si, comme moi, vous y aller un jour où il fait 0° C. Ça n’empêche pas le monde de s’y attabler, surtout le week-end. Évitez quand même les horaires de brunch et les week-ends, il y a trop de monde. En règle générale, c’est mieux en semaine. Par contre, que ce soit en semaine ou en week-end, vous pouvez venir à l’improviste. Au restaurant de Camille, ce n’est juste pas possible. Mais, d’ailleurs, qui a envie de réserver dans un restau dont le chef anime à la télé Cauchemar en cuisine ? Ou, pire, qui a envie de le rencontrer ? Franchement, on s’en fiche ! C’est juste une personnalité connue. En plus, les matcheurs, vous avez intérêt à tomber sur un jour où il est de bonne humeur. Et, si vous n’aimez pas sa cuisine, j’espère qu’il ne viendra pas en personne vous engueuler et renverser la table par terre. Allez, Camille, débranche ton poste de télévision et viens découvrir la vraie vie en toute simplicité. Si tu veux, à la fin du repas, je t’emmènerais faire une jolie balade parisienne pour digérer… Tout en nous arrêtant dans quelques boutiques de créateurs. Eh oui, avec mon adresse, il te restera forcément du budget pour te faire plaisir !

Le marché des Enfants Rouges – 39, rue de Bretagne – 75003 Paris. Du mardi au samedi de 8h à 20h30 ; le dimanche de 8h30 à 17h.


Et vous ?

Lequel de ces deux endroits avez-vous le plus envie de tester ? 

20 Comment

  1. Comme d’habitude c’est un super article les filles et vous m’avez beaucoup fait rire 🙂
    Bon ne m’en veux pas Agathe mais cette fois-ci mon point va à Camille, pas tant pour le chef (ça comme tu dis ce n’est pas le plus important) mais pour le cadre qui a l’air somptueux, la nourriture à priori délicieuse et le prix qui me semble vraiment correcte pour du semi-gastro.
    J’ai un restau un peu dans ce style près de chez moi et j’adore c’est succulent, à peu près similaire en prix et j’y découvre toujours de très belles surprises.
    Parfait pour une occasion un peu spéciale !
    Bonne nuit les filles et j’ai hâte de voir votre nouveau match !

    1. 2filles1match says: Répondre

      *Camille*
      Bien contente que tu sois dans ma team pour ce match !! Je crois que tu as très bien résumé le resto que j’ai choisi : c’est bon, beau et pas cher. Hésite pas à me donner le nom du resto de ta ville, ça pourrait m’intéresser !
      Notre prochain match arrive très vite et j’espère que ton point sera toujours pour moi hihihi, bisous bisous.

  2. Angelika/koalatagada says: Répondre

    La je donne mon point a Agathe étant une addict du marché des enfants rouges et de son marocain ou le couscous y est juste parfait 🙂 et j’adore le petit fleuriste a l’entrée 🙂

    1. 2filles1match says: Répondre

      *Agathe*
      Hello Angelika !
      Ahh, la parisienne qui es en toi se révèle hihi ! Merci pour ton point. Il faut absolument que j’y goûte la prochaine fois, à ce couscous, vu sa réputation !
      Quant au fleuriste, c’est marrant mais, moi aussi, j’ai du bloquer dessus pendant au moins 10 min alors que je savais que je n’allais rien acheter. J’étais juste sous le charme ! Superbe découverte validée pour moi… Et par toi aussi du coup ! Merci pour ton point 🙂

  3. Norhene says: Répondre

    Cool le match 😉 Sans hésiter je donne mon point à Agathe super bon le repas vegan et HEALTHY.. Désolé Camille mais le gastro et moi ne sommes pas du tout amis (tes photos ne m’attirent pas, si peut-être le dessert après avoir enlevé la meringue et la ganache lol) cela dit le cadre est joli . bisous

    1. 2filles1match says: Répondre

      *Agathe*
      Bien dit, Norhene !! Comme je l’ai dit, tout est dans l’apparence avec le restau de Camille. Tu ne t’es pas laissée berner ! Merci pour ton point 🙂

  4. Lola says: Répondre

    Hey! Moi je vote pour Camille, qui me donne drôlement envie de me faire un week-end à Bordeaux pour goûter le bon menu du chef, même si je ne suis pas fan du personnage. 49e ce n’est pas très cher pour une menu gastro! En plus, j’avoue que je connais bien le marché des enfants Rouges et l’inconvénient c’est que sur certains stands tu peux attendre trèèèès longtemps et en plein froid.. mais mais mais .. il faut quand même testé l’incontournable « Alain miam miam » des sandwich collectors. Armés d’un bon bonnet de patience, ça le fait!
    Bises gourmandes les filles 🙂

    Lola

    1. 2filles1match says: Répondre

      *Camille*
      Super ton commentaire, Lola ! Promis, tu ne regretteras pas ton week-end à Bordeaux, c’est une super ville (je pense même en parler bientôt sur le blog ^^). Avec mon resto, aucune attente et tu es bien au chaud haha ! Très bon choix !

  5. mc says: Répondre

    Coucou les filles !!! Encore un match bien difficile car j’aime les 2 !!!!
    Team Camille, (pour les mêmes raisons que Lola).
    Bisous 🙂

    1. 2filles1match says: Répondre

      *Camille*
      Merci MC !! Contente d’avoir réussi à te convaincre 🙂 !! Impossible de résister à l’appel d’un grand chef si accessible niveau prix ! Bisous bisous

  6. Audrey says: Répondre

    Super match!
    Je sors à peine de table et cela me donne envie d’y retourner et surtout de tester le restau de Philippe Etchebest. Mon point va donc à Camille sans hésiter. Les différentes assiettes donnent envie.
    J’adore aussi découvrir les restau, et en plus d’un grand chef, ouah!!!
    Bisous les filles

    1. 2filles1match says: Répondre

      *Camille*
      Dis donc, Audrey, double repas ce soir, ça ne serait pas raisonnable hahaha ! En plus d’être beau, le repas au restaurant de Philippe Etchebest est copieux ! Tu nous diras si tu le testes un jour. Bisous bisous !!

  7. Je ne sais qui choisir. Les deux m’attire !!! J’aime beaucoup votre façon d’écrire, c’est très sympa (Peut être un peu long ..!) et le concept de votre blog est hyper original !

    1. 2filles1match says: Répondre

      *Agathe*
      C’est donc un match nul pour toi. Finalement, pourquoi pas tester les deux !
      Merci pour tous ces compliments !!! C’est vrai pour la longueur de nos articles, on essaye de faire « court » mais comme on est deux, forcément, ça allonge !! On a hâte de lire tes avis sur les prochains matchs 😉 Bisous

  8. delphine_pyt says: Répondre

    Habituellement, je préfère les lieux plus simples comme le marché que tu nous proposes Agathe, mais je donne le point à Camille parce que ça ne fait pas de mal de se retrouver dans un bel endroit à savourer un bon repas concocter par un grand chef.

    1. 2filles1match says: Répondre

      *Camille*
      Eh oui, Delphine, tu as bien raison, ça fait du bien de changer de temps en temps. Puis, le restau, c’est fait pour se faire plaisir et manger des plats qu’on n’a pas à la maison !
      Merci pour ton point et tous tes comm hihi 🙂

  9. Oulala le choix est compliqué les deux ambiances sont super. L’une dans un très bon restaurant gastronomique et l’autre de la street food. Le deuxième me rappelle tellement mon expérience londonienne et je vote donc pour Agathe sur ce match ☺️ Continuez comme ça les filles, c’est tellement bien de découvrir vos différences d’opinions tout en ayant des points communs.

    1. 2filles1match says: Répondre

      *Agathe*
      Oui, c’est ce qu’on aime aussi dans notre blog, c’est se retrouver et à la fois avoir des avis divergents mais toujours de quoi satisfaire nos matcheurs.
      En tout cas, sur ce sujet, je suis contente de t’avoir convaincue. C’est clair que l’ambiance londonienne de la street food est top. J’en garde de super souvenirs à chaque voyage que j’y fais je découvre un nouveau marché du genre… 🙂

  10. Anais CHOUARAN says: Répondre

    Bravo Agathe, j’étais conquise par la présentation de Camille mais après avoir lu ton article sur le marché j’ai changé d’avis ! Et je pense d’ailleurs aller faire un tour dans ce chouette marché dès ce week-end et je suivrais tes conseils vestimentaires vu le froid qu’il fait 🙂

    +1 point pour toi Agathe et merci pour cette découverte

    1. 2filles1match says: Répondre

      *Agathe*
      Hello Anaïs et merci beaucoup pour ton point ! Je suis trop contente de t’avoir convaincue, c’est chouette 😀
      Si tu y es allée ce week-end, j’ai hâte que tu me racontes (et, oui, il a fait très froid aussi donc la tenue chaude était de rigueur !). Il faut que j’y retourne aussi pour goûter de nouvelles saveurs hihi !
      Gros bisous et à très vite pour de nouvelles découvertes !

Laisser un commentaire