Le semi-permanent sur le ring

Aujourd’hui, les 2filles1match s’attaquent aux produits de beauté semi-permanents. Il en existe pour presque tout : yeux, bouche, sourcil, ongles… Camille et Agathe en ont chacune testé un différent. Cela vous donnera peut-être envie de les essayer !

Camille fait de l’œil au crayon noir

Montage

Un crayon qui tient longtemps, qui résiste à l’eau et aux frottements… C’est le produit de beauté rêvé ! Oui, il existe. C’est le crayon Magic by Womake. Attention, quand on annonce le mot « magique », moi je veux des paillettes, un produit miracle, voire même surnaturel ! On m’a offert ce crayon noir à Noël. Je ne connaissais absolument pas le concept ni la marque Womake.

Les points positifs :

  • Il peut s’utiliser comme ombre à paupières, eye-liner, khôl ou même encore pour les sourcils.
  • L’utilisation, c’est comme un crayon normal : simple, donc ! Ce qui fait toute la différence : sa durée et sa tenue ! Non, il ne part pas si on se gratte les yeux ou si on se fait arroser !
  • C’est un produit 100 % Français : ça fait du bien de savoir qu’il ne vient pas d’un pays lointain.
  • Il est vendu sur le site Internet de Womake mais aussi dans de nombreuses pharmacies de France (forcément, ça rassure et on se dit que c’est un produit fiable !).

Le côté semi-permanent :
Je suis assez sceptique. Ok, il tient plus qu’un simple crayon noir. Mais de là à dire qu’il est semi-permanent… Il s’en va facilement sous la douche. Magique, ils disaient ? Mouais, pas à toute épreuve. Le test sous la douche, c’est raté ! Après, question durée, je pense que c’est une question de type de peau, de mode de vie et de rituel beauté… Mon conseil : testez ce crayon magique. Dans tous les cas, vous ne serez pas déçue car il tient mieux que n’importe quel autre crayon. Par contre, attention, il coûte bien plus cher que son homologue classique.

+ d’infos : Crayon Magic by Womake, 18,90 €, en vente sur le site www.womake-eshop.com. 13 coloris différents.


Jusqu’au bout des ongles pour Agathe

Photomontage

Le vernis semi-permanent ? L’essayer, c’est l’adopter, je vous annonce direct la couleur ! En framboise en ce moment, avec des motifs funs pour se faire plaiz’ ou à paillettes pour des occasions spéciales… Le choix ne manque pas et la créativité des esthètes de l’ongle non plus.

J’ai découvert cette technique il y a environ un an, avec plein d’interrogations et hésitante… Sur les conseils d’une amie, je l’ai testée pour me rendre à son mariage car, comme vous toutes, j’avais envie d’être jolie jusqu’au bout des ongles… Mais sans fausse note. On sait toutes que le vernis normal a 100 % de chance de s’écailler dans la journée suivant la pose… Et c’est plutôt énervant vu le temps que l’on passe à le poser ou le prix que l’on a payé chez son esthéticienne ! Alors halte aux idées reçues : le semi-permanent se pose sur ses vrais ongles (laissez-les pousser un peu avant votre rendez-vous). C’est un gel acrylique mélangé à du vernis et posé directement sur vos ongles après une manucure. On vous applique une base puis deux couches de la couleur de votre choix avant la touche finale : le « top coat » pour faire briller l’ongle (il existe aussi en mat mais je ne l’ai jamais testé). Après chaque couche, vous devez faire sécher vos ongles dans un appareil à UV (lampe ou LED) quelques minutes. En une heure au total, le tour est joué ! Si vous misez sur l’originalité avec quelques motifs (j’ai déjà testé ceux de Noël, les nuages, les pois, les formes graphiques ou arrondies…), prévoyez une heure supplémentaire dans votre agenda (pas négligeable). En un an, j’ai renouvelé plusieurs fois l’expérience tellement j’étais satisfaite.

  • Ça permet d’être impeccable en toutes situations : oui, on peut faire le ménage ou des activités manuelles sans l’abîmer ;
  • On gagne du temps en évitant de refaire son vernis tous les deux jours… Là, ça tient deux semaines voire plus sans gêne de démarcation de la repousse de l’ongle
  • …Et de l’argent : comptez environ 30 € pour une pose avec ou sans motifs, selon les instituts ;
  • Ça n’abîme pas l’ongle (à moins de se l’enlever soi-même et de s’y prendre très mal) : préférez quand même le retirer en institut et laissez vos ongles s’aérer quelques jours avant de remettre quoi que ce soit ;
  • On peut le retirer soi-même: polissez d’abord votre ongle pour dégraisser la première couche ; enroulez vos doigts de coton trempé dans l’acétone et fermez avec de l’aluminium comme une papillote ; laissez poser 30 à 40 minutes et grattez le reste de vernis à l’aide un pusher. Hydratez.
  • Et, le meilleur de tous les arguments : je ne ronge plus mes ongles depuis que j’ai testé cette technique. Magique, non ?

Pour autant, je ne suis pas devenue accro au semi-permanent (avant ça, je n’avais jamais pris soin de mes ongles). En plus, garder la même couleur pendant deux semaines peut être lassant et je ne veux pas que ça devienne un budget récurrent supplémentaire. Alors oui pour les occasions spéciales car on ne peut qu’être séduite par cette technique de manucure !

Mes deux bonnes adresses :

  • Institut Question d’ongles pour une pose de vernis uni : 322, rue des Pyrénées – Paris 20e
  • Fiona Monaca (maquillage et onglerie), à son compte, pour des motifs créatifs : plus d’infos ici.

Laisser un commentaire