Concerts, maestro !

Et un, deux, trois et quatre… ! Rien de tel que quelques notes de musique pour s’évader. Chez elles, mais surtout en concert, les 2filles1match entretiennent leur culture musicale. Salles, styles, ambiances… On vous dit tout sur nos prochaines dates. C’est parti pour une tournée !

La tournée de Paris avec Agathe

Ahh, Paris ! La ville de tous les possibles. Celle qui grouille de monde a beau en effrayer plus d’un, tout le monde y trouve son compte dans quelque domaine que ce soit. Là, on parle musique ; rythme, sonorités, mélodie. Femme de la capitale, je peux me balader dans n’importe quel arrondissement à la recherche d’une ambiance d’un soir : je sais que, même à l’improviste, je trouverai une programmation qui me plaît et qu’en plus j’aurai même le choix de la salle. Je ne sais pas qui a envie d’errer dans Soissons la nuit à la quête d’un concert sympa ? Ou qui a envie de casser sa tirelire à chaque fois que l’on veut assister à un concert qui se trouve à l’autre bout de la France ? Perso, je n’ai pas envie non plus de prévoir des week-ends six à huit mois à l’avance rien que pour ça… A Paris, j’ai tout sur place : tous les styles de musiques, toutes sortes de salles. On le sait, c’est un lieu de passage incontournable pour les artistes. Même quand j’habitais à Nice, je venais voir certains shows à Paris. Le seul inconvénient c’est qu’il faut être très attentif aux mises en vente mais, ça, c’est valable pour toute la France, Camille !

Slide1

Alors, quand je vous parle de salles, vous vous imaginez sûrement une grande Halle ou un Zénith (Camille, je te vois venir avec tes idées reçues). Mais Paris a surtout de quoi vous étonner. Ici, les artistes investissent tous types de lieux et ont du choix : théâtres, bars, stades, restaurants, églises, métro, opéra et autres cadres uniques prétextes à des live. Le tout Paris est impliqué que ce soit en termes de fréquentation, de lieux ou de styles. Pour la plupart, on peut même en visiter les coulisses (pas de quoi envier Camille et sa salle de Reims).

Les salles que je préfère ? Le mythique Bataclan, le très beau Trianon (où je suis récemment allée voir Birdy Nam Nam), la Halle aux Oliviers qui, en mode restaurant, vous fait découvrir des artistes jazzy montants ou des plus grands comme Deluxe, il y a quelques semaines, et puis la progra’ de l’International à Ménilmontant est souvent sympa. Avec une telle offre et un peu de curiosité, en moins de quatre ans à Paris, j’ai vu des dizaines de groupes et artistes : C2C à la Technoparade 2013, Fauve encore et encore, Stromae au Zénith de la Villette (l’un des meilleurs concerts que j’ai vu), Hansel et Grettel à l’Opéra Garnier, les Solidays, festival qui est devenu un vrai rituel, Britney Spears pour l’ado que j’étais, Kery James ou celui qui m’a fait apprécier le rap, Irma et Selah Sue pour vibrer sur des rythmes blues/jazzy.

Contrairement à Camille, je n’ai pas de style de musique préféré. Je ne suis pas non plus fan d’un artiste ou d’un autre… Même si j’avoue avoir un gros faible pour Daft Punk… Mais c’est Daft Punk aussi ! Loin d’être une éclectique pointilleuse ou trop grand public (Camille, ça, c’est pour toi !), je suis très à l’écoute. J’essaye de m’ouvrir aux grands classiques comme aux nouvelles tendances dont mon entourage aux goûts plus pointus me parle. Je ne suis pas non plus très au courant des dernières nouveautés (écoutez quand même le dernier album de Grand Corps Malade) mais, en tout cas, la musique constitue un bel échappatoire de tous les instants, essentiel à mon quotidien. Alors chapô les artistes !

Mon agenda musical (exceptionnellement chargé) :

  • Massive Attack au Zénith de la Villette le 27/02
  • Muse au nouveau Bercy le 02/03
  • Pierre et le loup à la Philarmonie de Paris le 17/03
  • Solidays du 24 au 26/06

Dans ma ligne de mire :

  • La prochaine tournée de Renaud
  • Suivre Stromae de près
  • Scruter Grand Corps Malade
  • Anticiper les Daft Punk

Sur les routes de France avec Camille

Si je vous dis Nantes, Nice, Carcassonne… Quel est le rapport ? Ok, ce sont trois villes de France. Mais encore ? Bon, j’arrête le suspens ! Ce sont les trois villes où je vais voir mes prochains concerts. D’abord, à Nantes, le 26 mars, voir Macklemore, puis, Nice, le 24 mai, pour le concert de Coldplay et le 16 juillet, à Carcassonne, applaudir les Insus (ex Téléphone, oui il faut préciser pour les In-cultes).

Slide1
Faire des kilomètres pour un concert ne me dérange absolument pas ! Agathe vous dira que c’est de l’argent gaspillé. C’est sûr, ça revient moins cher de rester dans sa ville. Mais, je ne vous apprends rien si je vous dis que certains groupes et artistes font très peu de dates voire une seule ! C’est le cas de Coldplay : Nice est leur seule date en France en 2016. Donc ça veut dire que tu ne pourras pas les voir, Agathe, puisque tu te limites à Paris. Et puis, quand on aime, on ne compte pas les kilomètres ! L’avantage de vadrouiller partout en France pour des concerts, c’est qu’on découvre plein d’endroits sympas. Prenez Nantes, par exemple. Je ne connais absolument pas la ville. C’est l’occasion de la découvrir ! Du coup, on ne fait pas l’aller-retour juste pour le concert : ça serait ridicule (c’est ce que tu avais envie de dire, Agathe ?). Non, on a réservé deux nuits et on va y passer le week-end ! Découverte totale de Nantes et ses environs. Et pourquoi pas aller jusqu’à l’océan à La Baule ou Noirmoutier ! Bonne chance pour sortir de ton quotidien parisien, Agathe ! Quitte un peu la capitale, regarde ce qu’il y a autour au lieu de faire ta pseudo chauvine (oui, car, je te rappelle que tu es Niçoise !). La France est belle et les salles de concert, il y en a en pagaille qui méritent d’être connues (et pas seulement le Zénith de Paris ou l’Olympia). Justement, on parle des lieux. Le dernier concert programmé (pour le moment), celui de Carcassonne, il va se passer dans un cadre unique ! Vous connaissez le Festival de Carcassonne ? Forcément, même si vous n’êtes pas sudiste, vous avez déjà entendu parler de la Cité de Carcassonne ! Eh bien, le concert des Insus se fera au cœur de la Cité médiévale. Oui, oui, au milieu des remparts. Agathe, tu as peut-être plein de festivals à Paris (les Solidays ou encore Rock en Seine) mais avoue que le cadre – un parc ou un hippodrome – n’est pas très original. Moi, je te parle d’une cité médiévale, une vraie ! Je peux même te trouver un lieu de festival insolite près de Paris. Tiens, tiens, c’est marrant mais c’est dans l’Aisne, juste à côté de Soissons, à 10 min en voiture ! Son nom : le festival Pic’Arts (référence aux Picards évidemment). Il se déroule sur le site d’un donjon du XIVème siècle (je ne vais pas m’étaler sur le sujet, j’en avais déjà parlé ici). Bref, un cadre unique ! Cette année, j’y serai très certainement le vendredi soir (le festival est sur deux jours, le week-end du 24 et 25 juin). Car, même si je bouge, je ne boude pas les salles de spectacle proches de chez moi. A Soissons, il y a le Mail (prononcé comme Maille, la moutarde !) ou encore la Cité de la Musique et de la Danse (un lieu tout neuf et vraiment sublime niveau acoustique).

Vous l’aurez compris, avec mes prochains concerts, je suis très tournée vers le rock (bon, même si Macklemore n’est pas vraiment un rockeur dans l’âme. J’adore cet artiste !). Mais, je suis aussi partante pour tout style de musique (peut-être pas le métal, faut pas me pousser hors du ring !). Je peux voir des concerts de classique comme d’électro, et même cette artiste : Lindsey Stirling. Une violoniste avec un univers de jeux vidéo et de rythmes de dubstep. Si, si ! Et je l’ai déjà vue 2 fois en concert.

Pour en revenir au match, faut-il bouger pour voir un concert ? Oui, surtout si vous avez très envie de voir tel ou tel artiste ! Vous économisez plusieurs semaines (ou mois) et vous partez à l’aventure ! Tout de suite, le concert devient plus excitant, c’est un vrai road-trip ! Mais attention, ne délaissez quand même pas les petites salles près de chez vous (eh oui, Agathe, même celles à la campagne et donc de Soissons !), vous pourriez être surpris par la programmation. L’avantage, c’est que les concerts seront beaucoup plus intimistes que dans une salle gigantesque. Mon choix est vite fait !

Laisser un commentaire